Mardi 19 juin 2018,

La MédiathèqueLa Médiathèque Les EcolesLes Ecoles Les CommercesLes Commerces
La Salle des FêtesLa Salle des Fêtes La DéchetterieLa Déchetterie Le CampingLe Camping
L'Ecole de MusiqueL'Ecole de Musique Pôle Enfance/JeunessePôle Enfance/Jeunesse Santé/Urgence/N°UtilesSanté/Urgence/N°Utiles





Agriculture

Il y a vingt ans, en 1988,  Courville comptait encore 12 exploitations agricoles de grandes cultures. Il en restait 6 en 2000. La surface agricole utile (SAU) était en 1988 de 803 ha. En 2000 elle était tombée à 572 ha.

Et pourtant Courville peut encore aujourd'hui revendiquer sa position de place agricole stratégique en Eure et Loir. De par sa situation géographique, entre Beauce et Perche. De par sa situation géoéconomique, située sur des axes de transports importants (Embranchement sur la voie ferrée Paris-Brest et accès aisé à la RD923 - ex Nationale 23). De par ses entreprises agricoles, ses silos et ses possibilités d'extension et d'accueil de sociétés de transformation ou d'industrialisation agro-alimentaires.

Courville sur Eure est un des chefs-lieux de canton parmi les plus dynamiques du département d'Eure et Loir. Ce département qui est le premier producteur de céréales en France avec 21 242 000 quintaux (Blé tendre, maïs, orge, escourgeon...), 1er producteur également d'oléagineux (colza, tournesol, soja, lin,..) avec 2 279 000 quintaux, 1er producteur encore de pois protéagineux avec 839 000 quintaux ! Comment, à la lecture de ces chiffres, ne pas imaginer que notre ville puisse un jour s'appuyer sur ce formidable et proche potentiel et réussir à tirer profit de cette situation de leadership agricole que revendique notre département. La question est posée !


Sur le Jardin des Entreprises à Courville, la SCAEL (Société Coopérative Agricole d'Eure et Loir) a construit il y a presque 30 ans un des plus grands silos à céréales qui était à l'époque un des plus grands d'Europe.  Ce silo à l'esthétique contestable (et contestée...) demeure aujourd'hui un outil majeur de l'activité agricole locale. Il n'est pas rare de voir s'ébranler au pied de ce mastodonte  des convois ferroviaires de plus de 40 ou 50 wagons contenant chacun 40 à 50 tonnes de grains !

Assez bizarrement, toute cette matière première n'est pas transformée sur place. L'Eure et Loir aurait-elle manqué son industrialisation en agro-alimentaire ?

 


 

 

L'agriculture en Eure et Loir (Chiffres 2006)

Production totale de céréales :  21 242 000 quintaux

Production totale d'oléagineux : 2 279 000 quintaux

Production totale de pois protéagineux :  839 000 quintaux

Bovins : 42 530 têtes

Porcins : 61 740 têtes - Ovins : 13 980 têtes -  Caprins : 1 370

Volailles gallus : 1 825 000  -  Lapins : 38 000


Courville actualités
Don du sang

L'EFS remercie les 44 volontaires qui ont permis en donnant leur sang de participer aux soins des malades de notre région.


En savoir plus.

Contre le bruit

Monsieur le Maire rappelle avec fermeté aux administrés, que l'utilisation des tondeuses à gazon à moteur à essence, des tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques n'est permise que : 

- les jours ouvrables de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30

- les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h

- les dimanches et jours fériés de 10h à 12h seulement


En respectant ces jours et horaires, vous respectez votre voisinage et éviterez de vous mettre en infraction.


Les propriétaires et possesseurs d'animaux, en particulier de chiens, sont tenus de prendre toutes les mesures propres à éviter une gêne pour le voisinage, y compris l'usage de tout dispositif dissuadant les animaux de faire du bruit de manière intempestive et répétée.


Le Maire,

Hervé Buisson


En savoir plus.



mairieSite internet réalisé par PRSoft

Mairie
Rue Pannard
28190 Courville-sur-Eure
Tél :   02 37 18 07 90

 Marchés publics     :     Plan du site     :    Ajouter aux favoris

Copyright © 2008, Tous droits réservés  |  Informations légales